2011

Balle Masquée

FRANCE INFO : Falloujah : le nom de cette ville irakienne reste lié à l’insurrection contre les troupes américaines en Irak. Ce fut le théâtre d’âpres combats en 2004 et 2005. Aujourd’hui, les scientifiques comparent la ville à Hiroshima. La région connaît un nombre très élevé d’enfants malformés. Leur nombre s’est envolé après 2004, au lendemain des durs combats entre les troupes américaines et les insurgés irakiens

Parution le Mardi, Jeudi et bonus le Samedi avec une ancienne bande de Pacôme

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

3 commentaires

ASTORE a dit :

comme quoi toutes les guerres sont sales

16 juin 2011

FredericBaylot a dit :

@ ASTORE :

ça c'est sûr que le concept de guerre propre est inventé par des militaires pour faire passer leurs basses besognes face au peuple par l'intermédiaire des médias (qui a bien joué leur jeu par exemple dans le cas justement de la guerre en Irak, où les seules images que nous avions été dignes des jeux vidéo) , alors que plus on avance dans le temps et plus proportionnellement ce sont de plus en plus les civils qui souffrent des guerres voir par exemple le rapport de Françoise Sironi ( maître de conférences en psychologie clinique et pathologique à l'université Paris-VIII) : LES ENFANTS VICTIMES DE TORTURE ET LEURS BOURREAUX

“Autre constat éloquent: pendant la première guerre mondiale, sur la totalité des populations décédées ou blessées, ”seulement“ (si je puis dire) 5 % étaient des civils. Pendant la deuxième guerre mondiale, la proportion de civils morts ou blessés grimpe vertigineusement à 50%. Cette proportion ne cesse de s'aggraver, pour atteindre 80% de civils parmi les populations blessées ou décédées lors de la guerre du Vietnam. Enfin, un rapport de l'UNICEF, datant pourtant de 1986, sur la situation des enfants dans les conflits armés, chiffrait déjà à 90 % la proportion de civils atteints au cours des 50 conflits armés, alors répertoriés dans le monde.”

18 juin 2011

Un visiteur (lamouche) a dit :

“La guerre de 14-18 avait fait un civil tué pour dix militaires. La guerre de 39-40, un civil pour un militaire. Le Viêt Nam, cent civils pour un militaire. Pour la prochaine, les militaires seront les seuls survivants. Engagez-vous! ”

Coluche

22 juin 2011