2011

Omar De Sarkozy

L'Express : Dans leur ouvrage «  Sarkozy m’a tuer  », les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet ont recueilli les témoignages et les accusations de 27 victimes du sarkozysme. Le président de la République n’aime pas qu’on se mette en travers de son chemin. Comme, avant lui, Jacques Chirac et François Mitterrand, son ascension est semée d’adversaires éliminés, de partisans sacrifiés ou de simples Français embarqués par accident dans une histoire trop grande pour eux. Mais, avec Nicolas Sarkozy, la machine à évincer s’est dotée de deux rouages supplémentaires: d’abord, la cause de l’élimination d’un «  gêneur  » peut être une simple exigence de communication ; ensuite, l’humiliation est couramment pratiquée, parce qu’elle permet de faire savoir que le clan présidentiel, une fois de plus, a été le plus fort. Dans leur livre, Fabrice Lhomme et Gérard Davet, grands reporters au Monde, sont allés à la rencontre de 27 victimes du sarkozysme. Leur ouvrage est une bombe lancée dans la présidentielle. 

Parution le Samedi et le dimanche

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.