2011

y'a quelqu'un qui m'a dit

Atlantico : Alors qu'elle fait ses débuts au cinéma dans le film de Woody Allen, “Minuit à Paris”, Carla Bruni-Sarkozy a décidé de repousser la sortie de son prochain disque pour se consacrer entièrement à la carrière de son époux. - Jusqu’à présent, l’ex top modèle pensait qu’elle pouvait cumuler les fonctions. Les Français, croyait-elle, s’habitueraient progressivement à être représentés par une première dame qui a « un métier » comme elle dit, celui de chanteuse. Ils pourraient même juger cela moderne, apprécier que le couple présidentiel ne vive pas aux crochets de la République. Tout au contraire, les Français, notamment les plus démunis, trouvent déplacé que la première dame de France pousse la chansonnette sur les plateaux télé pendant qu’eux se débattent dans le marasme de la crise économique et sociale. - De surcroît, la promotion du dernier album de Carla Bruni, au cours de l’été 2008, astucieusement intitulé Comme si de rien n’était s’était révélée catastrophique. Constamment mise en demeure de s’expliquer sur le mélange des genres artistique et politique, l’artiste n’avait pas pu défendre son travail. Conséquences néfastes pour les ventes de son disque mais aussi, et c’est sans doute plus grave, pour l’image de son mari moqué par les commentateurs sur le thème : Sarkozy va droit dans le mur mais fait Comme si de rien n’était. Je vous passe les railleries des humoristes sur la voix de petit chat de Carla qui, à ses débuts, ravissait pourtant les chroniqueurs spécialisés tout émoustillés par son timbre cassé caractérisant les interprètes italiens.

Parution le Mardi, Jeudi, Samedi et Bonus le Dimanche avec une ancienne bande de Pacôme

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

2 commentaires

Drox a dit :

Ha, ha ! Pas mal ! Je suis d'accord avec le pigeon ^^

5 avril 2011

Titiks a dit :

J'ai manqué ça, mais ce pigeon est un grand sage !

7 avril 2011